Quels sont les risques du e-commerce ?

Le commerce électronique englobe toutes les transactions commerciales réalisées sur le web. Cette nouvelle manière de commercer, née avec l’essor des technologies numériques, présente de multiples avantages pour l’entrepreneur. Mais nombreux sont ceux qui se lancent dans le e-commerce sans mesurer réellement l’ampleur de la tâche, car vendre sur internet demande une kyrielle de compétences. Les coûts de lancement peuvent également être très élevés. Entre la création du site internet et son référencement, il faut compter plusieurs milliers d’euros. Pour appréhender les risques, passons en revue les points à prendre en compte avant de se lancer dans le e-commerce.

Investissement important

Le commerce électronique implique un investissement conséquent pour démarrer une activité en ligne. Entre le matériel, les logiciels, la création et l’hébergement du site internet, les dépenses peuvent rapidement s’accumuler. Il faut notamment prendre en compte le coût de l’abonnement à internet, le coût des ordinateurs et des périphériques (imprimantes, scanner…), et surtout le coût lié à la mise en place du site internet. Cela comprend les heures de travail des employés consacrées à sa conception et à son installation technique. Sans oublier les frais liés à la formation des personnes chargées d’assurer la maintenance des pages web.

Manque de connaissances

Le e-commerce nécessite de disposer de connaissances techniques sur le fonctionnement de l’internet pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de ce moyen de communication. Ce secteur est en perpétuelle évolution, tant sur le plan technique que juridique. De nouvelles contraintes apparaissent régulièrement et réclament de mettre à niveau son business pour ne pas le voir décliner.

Formation et maintenance

Une entreprise qui se lance dans le commerce en ligne a besoin d’un personnel formé pour initier, mettre à jour et entretenir le site. Il faut aussi assurer son référencement et chercher à obtenir des backlinks de qualité. Certes, la maintenance peut être externalisée mais cela engendre un coût qui risque de se répercuter sur le prix final des produits. Il est plus avantageux de pouvoir gérer en interne tout le processus de gestion d’un site e-commerce. Toutefois, certaines tâches techniques de premier plan comme l’hébergement et la sauvegarde de données doivent être assurées par un prestataire qualifié afin d’offrir un service e-commerce fiable et accessible en permanence.

Gestion des commandes

Le e-commerce repose sur la délivrance en temps et en heure des produits commandés par le client. Les retards d’expédition, les erreurs d’envoi, les marchandises abîmées lors du transport sont autant de risques potentiels qui peuvent anéantir un business sur internet. Sans oublier qu’il faut pouvoir répondre à la demande, notamment en période de forte affluence comme les fêtes de Noël ou les soldes par exemple.

Gestion des données

La protection des données d’un site e-commerce et l’intégrité du système qui traite ces informations sont des préoccupations à ne pas sous-estimer. Les virus informatiques sont omniprésents et peuvent ruiner un commerce en ligne en rendant un site inaccessible ou en perturbant la gestion des commandes. Des pirates informatiques peuvent également accéder à des fichiers sensibles, corrompre les comptes des utilisateurs ou voler leurs données personnelles. Ce risque doit être maîtrisé en pratiquant une politique sécuritaire à toute épreuve : antivirus, firewall, protection des accès, sauvegardes…

experts Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *