Tout ce qu’il faut savoir sur le cloud computing

En matière de terminologie, plusieurs appellations sont conférées au cloud computing telles que l’informatique en nuage, ou l’informatique virtuelle. Son principe est d’héberger de services : sauvegarder des données, des logiciels en ligne, et autres.  L’idée est alors d’avoir accès à des informations et des services sur un serveur à distance. Autrement dit, vous placerez vos données dans les nuages qui seront exploitables où que vous soyez à travers une connexion internet.

Les différents services proposés

Le cloud computing est une évolution technique dans le monde de l’informatique, parce qu’il s’agit d’une externalisation de vos données. Alors même s’il évolue dans le temps, ses services se divisent toujours en trois catégories : IaaS ou Infrastructure as a Service, PaaS ou Platform as a Service, etSaaS ou Software as a service. La première catégorie IaaS concerne les fournisseurs d’infrastructure en tant que service comme les réseaux. Les utilisateurs installent les applications de son choix sur des serveurs qu’ils utilisent. Tandis que le PaaS concerne les plateformes qui hébergent les outils de développements sur leurs infrastructures dont ses principaux fournisseurs sont le Salesforces, Google App Engine, et autres. C’est donc le fournisseur qui gère le système d’exploitation. Et concernant le SaaS, les clients se connectent à partir des logiciels offerts comme les messageries électroniques. Il est aussi bien de savoir que ces services informatiques en nuage se distinguent en catégories telles que le cloud privé, public et hybride. La première est destinée aux entreprises. Pour le cloud public, les services sont livrés par un tiers.  Et concernant le cloud hybride, il regroupe le cloud privé et public. En clair, l’entreprise utilise le privé que pour des applications sensibles.

Les bénéfices offerts

Il est important de savoir que le cloud computing sert à sauvegarder des données et des logiciels en ligne. De ce fait, il offre de multiples bénéfices aux entreprises et aux utilisateurs. Premièrement, ses clients peuvent faire une économie attrayante que ce soit en temps et en portefeuille, parce ce que son coût est absolument amoindri, ses services ne nécessitent pas beaucoup de temps. Vos données seront sauvegardées de manière sécuritaire même si vos matériels sont en panne ou perdues. La mise à jour des applications est systématique. Ensuite, les services sont disponibles à tout moment. Son accès est aussi ouvert et libre à ses utilisateurs finaux. En plus, vous serez informé à temps de l’évolution de vote plate-forme. Et si vous devez faire un calcul puissant, le cloud computing vous promet de mettre à disposition toutes ses performances. Alors, pour pouvoir profiter de ses bénéfices, il est fortement conseillé d’effectuer vos téléchargements de logiciels sur gtelecharger.com.

Les quatre cloud computing le plus utilisés

Il est bien de savoir que le cloud computing est inséré dans toutes nos activités sur l’ordinateur. Par exemple le Microsoft Office 365 le prend pour le stockage des données, mais il propose aussi à ses clients des applications sur web nommées Office Oneline qui n’ont pas besoin d’être installées. Saviez-vous que Google Drive est naturellement un service cloud computing. Il est donc parmi les plus utilisés. Il vous permet d’avoir un stockage en ligne qui est accessible depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur, et autres. Et vos données seront classées grâce aux applications qui fonctionnent telles que Gmail, Google Maps, et autres. Apple iCloud est aussi parmi les plus servis. En l’utilisant, vous pouvez synchroniser vos mails, vos contacts. Il y a également l’Amazon Cloud Drive. Il est spécialement utilisé pour stocker de la musique au format MP3 et aussi des photos.

experts Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *